Tirage Argentique #4 – voix décisive de la recherche

Test par contact d’objet récupérés : les structures qui servent à maintenir l’objet lors de l’impression 3D

img_3968

 

Nouvelles impressions, nouveaux objets :

img_3985 img_3987 img_3988

Pour ces objets là, il était important d’avoir des formes définies et créées spécifiquement pour le tirage argentique : la taille maximal est des 6 cm de large et environ 0,8 de hauteur (max) pour que la pièce puisse rentrer dans le passe vu.
Toujours dans une recherche d’accidents et de rendre un phénomène (comme le tirage argentique et l’impression 3D) incontrôlable.

img_3969

 

img_3963

img_3962

Tirage sur papier Baryté, 24×30

 

J’ai également cherché une profondeur qui n’était pas visible sur les premiers essais. De manière à percevoir un paysage lunaire, une image abstraite, mais dans laquelle on peut se plonger.
C’est un voyage et une découverte au coeur de l’objet et de sa matière.

Le tirage sur papier baryté donne un nouveau statut aux images : comme des oeuvres uniques qui sont systématiquement chamboulées par l’accident de l’impression ou l’aléa subtil du tirage argentique.

Grâce à ce processus il est possible d’amener une forme plus poétique, moins froide que peu donner des outils numériques aux images.