EXPERIMENTATIONS – NEGATIFS PHOTO 3D

Après avoir expérimenté le lithophanes via l’imprimante 3D, l’enjeux est à présent de créer une pièce qui remplace le négatif photographique.

Cette pièce doit pouvoir se glisser dans l’agrandisseur , de même qu’un négatif argentique classique, afin d’être tiré sur papier photosensible.

Pour les expérimentations ci-dessous le process est celui-ci :

-travailler une photographie sur photoshop afin d’équilibrer les valeurs de blanc et de noir
-faire glisser l’image (format JPEG) dans le logiciel CURA
-configurer format, épaisseur, valeur haute, valeur basse

 

img_6800

1er ESSAI
Objet photographié sur table lumineuse
problème : l’objet est bien trop épais 0,8cm, la lumière ne passe pas du tout à travers la matière
impossible donc de le passer a l’agrandisseur et obtenir un résultat photographique

 

 

 

 

 

img_6798

2eme ESSAI

-l’image est lisible sur table lumineuse, ce qui signifie qu’elle est apte à être passé à l’agrandisseur pour obtenir un tirage.
refs : 1,50 mm pour les zones les plus clairs
3,00 mm pour les zones les plus sombres
-elle est utilisé comme négatif, ainsi :
les partie sombres de l’image d’origine doivent être les couches les plus fines sur l’objet 3D
les partie clairs de l’image d’origine doivent être les couches les plus opaque sur l’objet 3D

 

 

 

untitled-1

exemple: sur la photographie utilisé le drapeau est bleu très foncé et le ciel autour presque blanc. L’objet est valide car on constate l’inverse de ces valeurs en l’observant sur table lumineuse

 

img_6802

Un objet de 3mm à 4mm est envisageable
Au delà de 6mm l’objet est trop dense pour que l’image soit lisible